Sainte Salomé (+1er s.)

Epouse de Zébédée, un des patrons pêcheurs de Bethsaïde, mère des apôtres Jacques et Jean, elle était de celles « qui suivaient Jésus et le servaient ». Elle avait mis en avant ses deux fils pour qu’ils soient de chaque côté du Messie (Matthieu 20, 17 à 28) aux meilleures places dans le Royaume. Au jour de la Passion, elle était au pied de la croix. Elle fut aussi de celles qui achetèrent des aromates pour embaumer le corps du Christ et qui, le dimanche matin de Pâques, trouvèrent le tombeau vide. Elle cherchait peut-être la meilleure place pour ses enfants, quelle mère n’en ferait pas autant ? Mais elle sut aussi venir à l’aube du matin de Pâques, alors que ses enfants n’y étaient point, et c’était pour Jésus.

Etre modeste dans tout ce qu’on fait et envers tous ceux qu’on fréquente. Ne jamais s’entêter lorsqu’il s’agit de choses de peu d’importance. Ne jamais parler sans réflexion et sans bien demander à notre Seigneur de ne rien dire qui lui déplaise.
(Sainte Thérèse d’Avila à ses religieuses)

Le saint du jour présenté aujourd'hui est l'un des saints choisi parmi ceux proposés par l'Église. Chaque jour, l'Église honore plusieurs saints et bienheureux : ceux du calendrier romain (sanctoral romain), ceux des calendriers diocésains et ceux du calendrier des églises orientales (synaxaire).

Nominis-fête des prénoms

Titre