Constitution dogmatique Dei Verbum (extrait)

N° 25 C’est pourquoi tous les clercs, en premier lieu les prêtres du Christ, et tous ceux qui vaquent normalement, comme diacres ou comme catéchistes, au ministère de la pa­role, doivent, par une lecture spirituelle assidue et par une étude approfondie, s’attacher aux Ecritures, de peur que l’un d’eux ne devienne “un vain prédicateur de la parole de Dieu au dehors, lui qui ne l’écouterait pas au-dedans de lui” S. AUGUSTINUS, Serm. 179, 1 : PL 38, 966, alors qu’il doit faire part aux fidèles qui lui sont confiés, spécialement au cours de la sainte liturgie, des richesses sans mesure de la parole divine.