L’homélie

L’homélie est liée à la fonction de l’annonce de la Parole de Dieu qui est au cœur du ministère ordonné.

La remise de l’évangéliaire au diacre au jour de son ordination s’accompagne de ces paroles :

Recevez l’Évangile du Christ que vous avez pour mission d’annoncer. Soyez attentif à croire à la parole que vous lirez, à enseigner ce que vous avez cru, à vivre ce que vous aurez enseigné.

PentecoteCroire, enseigner et vivre, ces trois termes expriment la cohérence spirituelle qui doit irriguer toute l’existence d’un ministre ordonné lorsqu’il commente la Parole de Dieu.
Le Concile Vatican II a insisté sur l’homélie dont la finalité est l’actualisation et l’enracinement de la Parole dans la vie des hommes de notre temps. Elle a pour première fonction d’expliquer les Écritures comme Jésus l’a fait auprès des disciples d’Emmaüs (Lc 24, 13-35).

Si la parole du jour est le point d’ancrage, différentes portes d’entrée sont possibles, en fonction du moment de l’année liturgique, de la fête célébrée, de la composition de l’assemblée, de tel fait de l’actualité ecclésiale ou sociale.

« L’homélie peut être vraiment une intense et heureuse expérience de l’Esprit, une rencontre réconfortante avec la Parole, une source constante de renouveau et de croissance. » Voir l’Exhortation apostolique : La joie de l’Evangile – 135 à 159

… Ce que dit la bouche c’est ce qui déborde du cœur
Matthieu 12,34.

Partage d'expériences

Dossier DIACONAT AUJOURD'HUI

Pour aller plus loin...

De la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements – Vatican 29 juin 2014

Directoire sur l’homélie

L’homélie, numéro spécial 2017 de la revue Prêtres Diocésains

Accéder à la présentation de ce numéro et au bon de commande