Pré-requis à tout cheminement

Les conditions pour devenir devenir diacre sont précisées
d’une part dans le code de droit canonique,
d’autre part par la Conférence des Évêques de France dans les orientations prises lors de l’Assemblée Plénière de novembre 1967.   

Pourront être appelés au diaconat des hommes baptisés et confirmés, célibataires ou mariés sacramentellement.
Un célibataire devra être âgé de 25 ans au moins lors de l’ordination. Dans ce cas, il s’engagera à rester célibataire.
Un homme marié devra être âgé de 35 ans au moins lors de l’ordination et avoir au minimum 10 ans de mariage. En cas de veuvage (sauf dispense), il ne se remariera pas.
Le canon 1029 définit ainsi les critères d’admission : « un homme d’une foi intègre, à l’intention droite, dûment instruit du sacrement de l’ordre et de ses obligations, jouissant d’une bonne réputation et aux mœurs intègres, aux vertus éprouvées et attestant des qualités physiques et psychiques en rapport avec le ministère ordonné ».
Il devra être vérifié et attesté qu’il s’engage librement, pour la vie, avec le consentement de son épouse s’il est marié.
L’ordination diaconale ne peut être conférée aux professeurs des écoles de l’enseignement public (article 17 de la loi du 30 octobre 1886).
Par ailleurs, le Code de droit canonique n’est pas favorable au métier militaire pour les diacres.

VOIR AUSSI :

Cliquez ici pour accéder à la note de Mgr Lucien BARDONNE, concernant les professions incompatibles avec l’ordination diaconale :
dans l’enseignement public
La note ayant été rédigée en 1980, on aura soin de transposer ‘instituteur’ par ‘maître des écoles’.
les militaires et les gendarmes

Cliquez ici pour accéder à une note de 1995, donc plus récente, sur les possibilités de devenir diacre pour les militaires. Elle fait aussi état du cas particulier des aumôniers militaires