Dans la rencontre au quotidien

Dans ses différents engagements il est indispensable que le diacre se réserve des temps pour accueillir « l’imprévu ». Ceci requiert alors une disponibilité à l’écoute non pas pour vouloir systématiquement solutionner une demande mais pour mettre en lien avec des personnes compétentes.

Le diacre saura aussi prendre du temps pour aller à la rencontre de personnes en situation difficiles (fragilités, solitudes …) en sortant de son environnement pour aller jusqu’aux « périphéries de l’existence, c’est-à-dire celle de la souffrance, de l’injustice, de l’ignorance et de l’absence de la foi, celle de la pensée et toutes sortes de misère » (Pape François).